Papangue atelier creatif Portraits de createurs artisanat La Réunion
Portraits de créateurs

Avec les mains de… Séverine

Séverine de Calebassev

Papangue met à l’honneur les créateurs péi, l’art du fait-main, les activités manuelles et le savoir-faire de La Réunion. Aujourd’hui, découvrez le portrait de Séverine, une créatrice de lampes en calebasse ! Elle a créé Lampes Calebassev dans l’ouest de La Réunion et vous partage ici sa passion et ses magnifiques créations lumineuses…

Artiste un jour, artiste toujours

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev (3)
Lampe Calebassev

Pouvez-vous vous présenter ? Quel est votre domaine / votre art ?

Je suis Séverine et j’ai découvert la calebasse, quand je vivais aux Antilles.

D’une simplicité mais également résultat d’un travail souvent très long et toujours d’une grande précision, à travers mon travail, j’ai la satisfaction de faire vivre la calebasse le plus longtemps possible, et lui redonner une place dans notre monde d’aujourd’hui…

La calebasse, par son matériel semblable au bois, est pleine de couleur chaude, donnant une place particulière à la lumière qui fait alors contraste avec la calebasse. Décoration le jour, la calebasse est comme une sculpture, détails dans l’ensemble qui offrira un aspect naturel à tout intérieur. Luminaire la nuit la lampe calebasse complète tout intérieur, et grâce à un éclairage indirect avec des lampes posées sur des meubles ou au-dessus d’une armoire, toute décoration environnante se retrouve sublimée et mise en valeur. Petit coup de cœur lorsque le luminaire est placé dans une pièce aux murs blanc : la calebasse donne alors une touche de légèreté et de naturel en rajoutant et aspect magique, la nuit, lorsqu’elle est éclairée.

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev (5)
Lampe Calebassev

Quel est votre nom d'artiste si vous en avez un ? D'où vient-t-il et quelle est sa signification ?

Calebassev : C’est l’association de la calebasse avec le début de mon prénom Séverine.

Pour en savoir plus : nombreux sont ceux qui se posent la question de savoir ce qu’est ce fruit, méconnu en Europe. Il en existe de nombreuses variétés qui se mangent en forme de poire et d’autres qui ne se mangent pas. C’est cette dernière que je travaille. La calebasse et son arbre le calebassier sont originaires d’Amérique du Sud : on la trouve donc dans les Caraïbes, notamment aux Antilles mais aussi à la Réunion. L’arbre peut atteindre la taille de 3 à 8 mètres de haut en moyenne et donne des fruits qui peuvent être rondes ou ovoïdaux. 

De différentes tailles et de différentes formes, elle est utilisée depuis des siècles aux Antilles. Les Indiens Caraïbes coupaient en deux les fruits, les évidaient et en faisaient des récipients appelés “kwi” qu’ils utilisaient comme assiette, bol, saladier… Ces kwis sont actuellement encore très utilisés dans la Caraïbe mais aujourd’hui cette variété de calebasse est principalement travaillée pour la création d’objets de décoration de toutes sortes.

 

Depuis quand pratiquez-vous votre ''art'' ?

C’est en 2001 que j’ai découvert la calebasse, quand je vivais aux Antilles. J’ai tout de suite été fasciné par toutes les possibilités de création qu’offrent ces fruits. 

Étant très manuelle, j’ai commencé à faire des sacs puis mes premières lampes pour les amis. J’ai décidé de me consacrer principalement à la création de lampes car j’ai aimé la beauté de la lumière qu’elles renvoient, lumière douce qui projette des effets envoûtants sur le mur, une ambiance zen, apaisante et relaxante.

Installée depuis 4 ans à la Réunion, grâce à des amis qui ont adoré ce que je faisais, le rendu… je me suis enfin décidée à me lancer dans cette activité en tant qu’auto entrepreneur afin de faire partager mon travail.

 

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev-lampes fait-main
Lampe Calebassev

Comment avez-vous appris ce que vous faîtes ? (votre parcours artistique)

Je suis autodidacte ! Comme je l’ai dit précédemment, étant très manuelle, la matière m’a de suite inspirée par toutes les possibilités et la variété de travail.

Avant d’arriver à la lampe finie, de nombreuses étapes sont nécessaires afin de garantir un luminaire de qualité…  Le bon timing pour cueillir la calebasse. Les arbres étant hauts, cela demande parfois de l’agilité pour grimper et recueillir la calebasse qui pèse son poids. La coupe selon l’usage que l’on veut en faire. Le nettoyage : il faut la vider, enlever la pulpe blanche et visqueuse, enlever les graines, enlever la petite peau fine qui colle à la paroi, enlever les nervures. Le séchage : on peut la faire sécher avant ou après l’avoir travaillée…

Le travail : généralement je dessine préalablement le motif de la lampe sur la calebasse. Ce travail peut se faire avant ou après avoir vider la calebasse et varie selon le motif, la taille de la calebasse. La gravure et le perçage des trous à l’aide d’une dremel sont plus laborieux. Le montage électrique : Je le fixe sur le chapeau de la calebasse, toujours dans un souci de garder le coté naturel, d’utiliser au maximum la calebasse.

Être inspiré et inspirer les autres

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev-lampes fait-main
Lampe Calebassev

Vivez-vous de votre art ? Souhaitez-vous en vivre ?

Je ne vis pas de mon art, c’est une passion et heureusement que mon mari est là pour subvenir aux besoins de la famille. Au départ c’était pour les copains qui m’ont poussé à faire partager mes créations.
Mon but est de faire plaisir et je suis satisfaite de mon travail lorsque celui ou celle à qui la lampe est destinée est enchantés du résultat. Pour moi, c’est beaucoup plus essentiel et beaucoup plus important que le nombre des lampes que je peux créer.

Avez-vous un style particulier ? Comment le définissez-vous ?

Faite à la main, chaque pièce est unique et ne sera plus reproduite à l’avenir. De plus, chaque fruit est unique car il est créé par la nature. 

Mes lampes sont à mon image : complétement naturelles (excepté le fil, la douille et l’ampoule). La calebasse, une fois coupée et vidée est imputrescible par nature : elle ne peut pas pourrir, résiste au temps, aux insectes et donc n’a pas besoin de traitement, d’artifice, elle se suffit à elle-même. Je la travaille et la laisse à son état naturel avec ses imperfections avec lesquelles je joue parfois en fonction du motif. 

J’y mets tout mon cœur et je suis ravie et satisfaite de mon travail lorsque celui ou celle à qui la lampe est destinée est enchanté(e) du résultat. Pour moi, c’est beaucoup plus essentiel et beaucoup plus important que le nombre de lampes que je peux créer. Je reste à l’écoute afin de toujours répondre aux attentes. Ainsi, lors d’une commande d’une lampe en calebasse, j’essaie de guider au mieux dans le choix à travers mes créations précédentes, toutes riches de sens et de symbolique.

Comment trouvez-vous votre inspiration ?

Amoureuse de la nature, elle a toujours été au centre de ma vie. Je lui rends hommage en m’inspirant de formes géométriques, des animaux, des végétaux et des arts ancestraux. La Calebasse apporte une touche d’originalité dans toutes sortes d’intérieurs, décorations de table, et tout autre endroit ou l’ambiance tamisée est de mise…

Chaque lampe a son motif que je choisis selon mes envies du moment mais je m’adapte aussi à ce que l’on me demande, ce qui représente un véritable challenge que je réalise avec soin, passion et beaucoup de patience. Il y en a pour tous les goûts !

 

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev (2)
Lampe Calebassev

Quel est votre rêve (même le plus fou) relié à votre activité ?

Je n’ai pas de rêve particulier, juste faire plaisir !

Qu'aimez-vous le plus dans le fait de faire de vos mains ? Quels sont les bienfaits de votre activité ? (pour vous ou pour vos clients)

A travers mon travail, j’ai la satisfaction de faire vivre la calebasse le plus longtemps possible, lui redonner une seconde vie. La lampe en calebasse naturelle, gravée, est comme une sculpture le jour et la nuit grâce à ces multiples trous, elle émet une lumière douce, tamisée qui renvoie sur les murs une décoration environnante, apaisante qui crée une ambiance de détente et de bien-être. 

C’est un vrai plaisir de travailler sur les détails et laisser parler mon intuition et créativité sur une lampe qui convient à tout style d’intérieur. Une « œuvre d’art », composée de mille et une variante de design et formes, créant alors une pièce unique qui conviendra à tous les styles, pièces et décorations…

Qu’est-ce que vous donnez lorsque vous offrez une lampe CALEBASSEV ? Et bien pour commencer, rien d’extraordinaire : de la lumière ! On a tous besoin de luminaire et la différence avec les lampes calebasse c’est qu’elles sont conçues pour produire une lumière douce et tamisée, romantique et relaxante… ce n’est alors plus une simple fonctionnalité de luminaire mais une vraie expérience de détente et de bien-être !

Lampe Calebassev

De plus, vous offrez une création artisanale faite main, prenant des heures entre la préparation de la calebasse jusqu’à la réalisation. Un travail de minutie et d’une créatrice locale que vous soutenez alors, me permettant de continuer à partager ma passion.

Mais c’est aussi d’offrir un cadeau personnalisé, unique, fait pour une personne et personne d’autre. Un design choisi par vous-même, une calebasse également unique en son genre – création de la nature et donc impossible de la reproduire… Un cadeau alors d’une grande valeur symbolique et sentimentale…

Si vous étiez un animal, vous seriez … (et pourquoi ?)

Une panthère noire : c’est un animal solitaire, symbole du pouvoir féminin de la mère, et protecteur. Son apparence dissimule sa véritable identité dans l’ombre, ce n’est que lorsque vous êtes proche que son illusion disparait et qu’elle devient réellement visible.

Encourager le fait-main !

Papangue atelier creatif - Portrait de createurs La Réunion artisanat - Calabassev (7)
Lampe Calebassev



Avez-vous des choses à nous dire, un sujet, un conseil ou une pensée pour sensibiliser les gens sur le fait-main / l'artisanat ?

Il faut soutenir l’artisanat local, revenir aux sources, au naturel. Il y a des milliers de bonnes raisons de soutenir le fait main : le savoir-faire, la culture, le respect de la planète. Certes les prix sont parfois un peu plus chers qu’en grandes surfaces mais pensez au temps, à la passion que l’artisan a passé à faire un modèle unique. Ça n’a pas de prix !

Il y a pleins de très belles personnes qui savent faire pleins de très belles choses uniques en leur genre et c’est bien que l’on puisse les découvrir lors des marchés artisanaux où de très belles rencontres, des échanges se créent.

 

Découvrez-en plus sur l'artiste

Retrouvez-la essentiellement sur les marchés artisanaux, les marchés nocturnes, les “fait-main” de la Réunion mais également sur :

Facebook : https://www.facebook.com/CALEBASSEV

Instagram : https://www.instagram.com/calebassesev/

E-mail : calebassev@gmail.com

Site Internet : https://sites.google/view/calebassev/

Vous souhaitez vous aussi inspirer les autres et partager votre savoir-faire ? Que vous soyez un artiste d’un jour ou un créateur de toujours…